Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Un transport breton multi « mod'all », le nouveau défi de Dédé l'abeillaud !



Après les présidentielles de 2012, David Derrien, dit « Dédé l'abeillaud », se lance un nouveau défi, au mois de mai : un projet de transport de marchandises « multimodal », qu'il a surnommé "mod'all" ("autrement" en breton) combinant voile, véhicule électrique, vélo, et empruntant notamment les voies vertes.
Tout ceci afin d'acheminer des produits locaux, naturels, issus de l'agriculture biologique, auprès de différents réseaux de magasins bio. Et de limiter les émissions de Co2 dans le domaine du transport.


Voies vertes, routes et voies martitimes. Voilà les différents canaux de circulation qu'empruntera en mai Dédé l'Abeillaud, alias David Derrien, brestois engagé notamment dans l'Adess (Association de Développement de l'Economie Sociale et Solidaire) du Pays de Brest, et de l'antenne locale d'Ingalañ, dont l'objectif est de développer le commerce équitable. Du 6 au 16 mai, il passera notamment par Roscoff, Carhaix, Pont-Labbé et Lorient pour la partie terrestre, et son périple maritime l'emmènera à Roscoff, Kerity, Pornic, Lorient, Plougastel-Daoulas. Le tout grâce à un véhicule utilitaire électrique, et au bateau à voile « Dalh Mad ».
Objectif, avec ce projet « transport Mod'all » : « mettre en application les principes de transition par l'adoption de méthodes de transports doux (vélique, électrique, solaire, traction animale…) mais aussi s'engager vers la généralisation de mouvements vertueux à partir d'axes de dessertes différents de la route (maritime, voie verte, rail, fluviale) en s'appuyant sur l'innovation technologique qui permet de se détourner des énergies grises (les énergies fossiles ndlr) », explique David Derrien.

De la bière bio, des légumes, du sel...à voile et en véhicule électrique
 
Concrètement, David transportera ainsi diverses denrées (légumes, fruits, bières bio, sel, algues...), à travers la Bretagne, par véhicule électrique (d'une automonie de 80 kilomètres) et bateau à voile. Il s'est notamment associé à BioBreizh, groupement de producteurs de fruits et légumes bio de Bretagne, à la brasserie Coreff, basée à Carhaix (pour le transport de la bière bio), ainsi qu'à Ty An Holen, producteur de sel.
Tous ces produits sont ensuite acheminés jusque différents réseaux de magasins bio. « Les partenaires qui ont répondu présents sont réellement engagés dans la démarche d'engendrer moins de Co2 », affirme David. Pour Stéphane Guichen, de Ty An Holen, producteur de sel, participer à ce projet allait de soi. «Je suis directement concerné par le réchauffement climatique et la montée des eaux, avec mon marais », explique-t-il. « Il n'y a pas d'avantage économique ni marketing a y participer. J'essaie juste de faire le maximum de mon côté. Et puis cela fait maintenant 4 ans que mon sel est transporté à la voile », précise-t-il. David Derrien, quant à lui, espère bien, grâce à cette expérience, pouvoir à terme mettre une véritable filière de transports « doux » sur le territoire breton. « Cela permettra, j'espère, d'amorcer une dynamique autour des transports alternatifs ».
 
 
Plus d'infos



Un article réalisé par Marie-Emmanuelle Grignon pour notre partenaire Eco-Bretons, www.eco-bretons.info

Jeudi 27 Février 2014




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 27

Recherche









Meteo B