Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Saint-Brieuc. Complet’Mandingue, un final en apothéose à Robien



Saint-Brieuc. Complet’Mandingue, un final en apothéose à Robien
Depuis le 24 avril dernier, une vague de rythmes africains a déferlé sur l’agglomération briochine avec la 13è édition du festival Complet’Mandingue.

L’appétit de rencontres et d’échanges culturels avec l’Afrique de l’Ouest est toujours aussi fort. Et le public n’est pas resté sur sa faim, samedi 8 mai, pour le grand final qui a ensoleillé la salle de Robien de Saint-Brieuc.

Saint-Brieuc. Complet’Mandingue, un final en apothéose à Robien
En terre africaine

« Tout s’est enchaîné durant une semaine », Steve Bourgade, un des responsables de l’évènement affiche un large sourire. Malgré un démarrage difficile, le public a bien suivi les différents rendez-vous proposés par l’association Djabotu Binghi. Et c’est bien là, l’ultime récompense pour les organisateurs et les bénévoles.

Pour cette dernière étape, deux scènes ont accueilli les artistes dans le but de créer une dynamique. Et l’attention toute particulière portée aux décors donnait la forte sensation de se trouver à quelques heures d’avion de Saint-Brieuc, en terre africaine.


Saint-Brieuc. Complet’Mandingue, un final en apothéose à Robien
Un ancrage dans le Pays de Saint-Brieuc

Sur scène, l’énergie débordante a fait tâche d’huile sur le public qui, au fil des heures, s’est laissé emporter par ces rythmes venus d’ailleurs.

Avec les Espoirs de Coronthie, Folikan et Cheikh Tidiane Seck sur la grande scène et Beta Simon, Mahongo et Wongaï sur la seconde plus intimiste, il était impossible que la sauce africaine ne prenne pas !


Saint-Brieuc. Complet’Mandingue, un final en apothéose à Robien
« Au travers de ce qui s’est passé durant ses quelques jours, on a affirmé notre ancrage dans le Pays de Saint-Brieuc. Et les gens viennent parfois de loin participer à notre évènement » souligne Steve Bourgade.

Le rendez-vous est pris en 2011 pour une 14è édition. Le public ne manquera certainement pas de se joindre à la fête car comme on dit en Afrique, « une main toute seule ne peut pas applaudir ».

Dimanche 9 Mai 2010




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 34

Recherche









Meteo B