Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Roscoff. La criée, un site en mutation



(Crédit. CCI Morlaix)
(Crédit. CCI Morlaix)
Créée en 1988 et reprise par la CCI de Morlaix en 1991, la criée de Roscoff voit son tonnage augmenter chaque année, atteignant près de 6.500 tonnes en 2012, soit une augmentation de 9% des volumes par rapport à l’an passé.
81% des ventes sont réalisées à distance via internet. La criée occupe la 7è place au niveau national, devant Concarneau. 

L'églefin, l'espèce phare
 
La valeur globale a augmenté dans une moindre mesure : 1%, portant le prix moyen du kg à 3.52€ soit une chute de 8% par rapport à 2011. Un prix moyen qui reste néanmoins honorable. Le nombre de lots manutentionnés reste stable 122.484 lots en 2012 contre 123.357 en 2011.
 
Ces évolutions s’expliquent par différents phénomènes. L’églefin, dont l’apport a été multiplié par deux, est devenu l’espèce phare de la criée de Roscoff. Il s’agit d’une espèce à faible valeur ajoutée qui se vend en moyenne 1.20€/kg (contre 5€/kg pour la lotte). D’autre part, les crises qui touchent les pays importateurs comme l’Espagne et l’Italie entrainent une chute du prix moyen. 

Une extension de la criée
 
Des travaux d'extensions sont envisagés. Il s’agit de construire des bâtiments destinés à répondre à l’accroissement important de l’activité pêche sur le port de Roscoff depuis plusieurs années.  
Ces travaux portent sur la construction d’un entrepôt pêche, d’une halle à vivier et d’un nouveau silo à glace. Ce  programme de nouveaux bâtiments est accompagné d’une  restructuration interne de la criée actuelle pour faire face à l’accroissement des équipes. Il a fait l’objet d’un concours de maîtrise d’œuvre dont le mandataire du groupement retenu est le Collectif d’Architectes Guy FAUVET de Brest. 
Ces travaux ont débuté en décembre 2012. Et ils devraient s’achever avant l’été 2013.

Lundi 14 Janvier 2013




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 80

Recherche









Meteo B