Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Morlaix. La Salamandre, une ouverture sur tous les cinémas !



L'équipe du cinéma la Salamandre a concocté un programme alléchant pour la nouvelle saison 2012 - 2013
L'équipe du cinéma la Salamandre a concocté un programme alléchant pour la nouvelle saison 2012 - 2013
Entre les membres du bureau, la bonne humeur règne... Et c'est certainement grâce à elle que le cinéma propose une nouvelle saison enrichissante sur tous les points.
Documentaires, séances en présence de réalisateurs, courts-métrages... Amoureux du 7è art ou simples curieux, il ne tient qu'à vous de pousser les portes de la Salamandre !
 
Deux docs de Régis Sauder
 
La nouvelle saison du cinéma morlaisien sera lancée le 16 octobre. En partenariat avec le festival du film court de Brest, un programme de 7 courts-métrages sera projeté. Et Benoît Martin, réalisateur de Haram, viendra à la rencontre des spectateurs.
Dès le lendemain, deux documentaires de Régis Sauder seront proposés : Nous, princesses de Clèves et Etre là. Cette projection, en présence du réalisateur, entre dans le cadre de l'opération Ciné ouvert porté par Cinéphare. « Son film Etre là, en noir et blanc, est magnifique. Il nous entraîne dans le service psychiatrique de la prison des Baumettes. C'est un gros travail sur le son » affirme Véronique L'Allain, directrice du cinéma. 
 
Des Comédies
 
Une nouvelle saison répertoire consacrée aux Divines Comédies invitera les spectateurs à sourire avec huit comédies, des années 30 aux années 80. Et ça commence le 30 octobre avec L'extravagant Mr. Deeds de Frank Capra. Chaque séance débutera par une intervention de Marco Boënnec, secrétaire de l'association. « On a voulu se servir de lui. Il a une culture cinématographique incroyable ! ». 
Autre temps fort, le fameux mois du film documentaire. Trois séances sont prévues : La pluie et le beau temps d'Ariane Doublet (en partenariat avec l'ADESS) qui traite de l'économie du Lin en Normandie ; Sombras d'Oriol Canals « Il aborde les rêves perdus de jeunes immigrés d'Afrique noire » et Disparaissez les ouvriers de Christine Thépénier. Là encore, deux des trois réalisateurs viendront discuter avec le public. 
 
Un programme pour les scolaires
 
La salle de cinéma tend aussi la main au jeune public. Chaque année, un programme est élaboré pour les scolaires allant de la maternelle au lycée. L'idée ? « Pendant toute sa scolarité, l'élève se forge une culture cinématographique » souligne Véronique L'Allain.
Entraîner la jeunesse hors des sentiers battus en lui faisant découvrir les grands films de l'histoire du cinéma mondial, c'est l'une des autres belles missions de la Salamandre !
 
Pratique.
Sur le web, cinelasalamandre.free.fr

Jeudi 11 Octobre 2012




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 67

Recherche









Meteo B