Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Ille-et-Vilaine. 24 jeunes migrants sont arrivés à Sens-de-Bretagne



Le deuxième centre d’accueil pour mineurs isolés situé en Ille-et-Vilaine, à Sens-de-Bretagne, a accueilli une vingtaine de jeunes depuis le début du mois de juillet. Ces derniers séjournent dans une ancienne caserne de gendarmerie le temps qu'ils puissent élaborer un nouveau projet de vie. Ils sont accompagnés par l'Armée du Salut.


Une ville d’accueil


Sens-de-Bretagne est une petite commune de 2 500 habitants située au Nord de Rennes. C'est un lieu de transition pour les migrants puisque cette dernière met à leur disposition des aides et des établissements pour leur permettre de se reconstruire. Les 24 jeunes arrivés ne sont pas encore majeurs et sont placés sous la responsabilité du Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine chargé de la protection de l'enfant.

L'ancienne caserne de gendarmes a été rénovée exprès pour l'occasion et de nombreuses associations se sont déployées pour leur venir en aide. Des moyens sont mis en place pour les aider à se reconstruire : aide à l'insertion, distribution de repas dans une barquette en plastique, protection de l'enfant, autonomie, nouvelles familles... Ce n'est pas seulement quelques personnes qui leur viennent en aide mais tout une commune qui reste unie face à la pauvreté et l'inégalité dans le monde.


Un encadrement 24h/24


Un encadrement très sérieux a été mis en place pour aider des adolescents âgés de 15 à 16 ans à se reconstruire. L'ancienne caserne de gendarmerie, laissée vide depuis 2013 et remise à neuf pour l'occasion, accueille et protège des jeunes, majoritairement originaires de Libye et de l'Afrique subsaharienne. Durant six mois, ils sont encadrés par quatre travailleurs sociaux qui les aident dans leurs choix et dans leur insertion sociale et professionnel. Le but étant de les reconstruire afin qu'ils puissent construire un projet de vie.

Un vigile de nuit surveille l'établissement pour leur plus grande sécurité. Cette prise en charge est assurée par l'association "les Enfants de Rochebonne", une fondation de l'Armée du Salut ayant remporté l'appel à projet par leur expérience, leurs idées et leur encadrement très professionnel. Les personnes de l'association vont évaluer au fur et à mesure la situation scolaire des jeunes migrants pour leur permettre, si possible, une orientation professionnelle future.


De nombreuses demandes


Face à la charité et à l'aide exemplaire des habitants de Sens-de-Bretagne, le maire déploie ses moyens pour tenter de répondre aux nombreuses demandes d’accueil. Un troisième site d’accueil vient d'ouvrir ses portes pour douze autres jeunes migrants à Saint-Georges-de-Reintembaults, situé au nord de l'Ille et Vilaine. Une cinquantaine de places sont disponibles mais malgré tout, cela ne permet pas encore de répondre à l'afflux de demandes puisque les services départementaux reçoivent une quarantaine de dossiers chaque mois et que seulement un tiers correspond aux critères. Il faudrait alors que d'autres villes se déploient pour venir en aide aux personnes dans le besoin.


L'info en +
Une école pour réfugiés a ouvert sur la commune du Cloître-Saint-Thégonnec (29). Si elle a fermé ses portes pour l'été, elle devrait être à nouveau opérationnelle à partir du 3 septembre. En avril dernier, nous étions partis à la rencontre des Utopistes en Action à l'initiative de cette action. Le reportage est à retrouver par ici. 
 

Mardi 31 Juillet 2018




Nouveau commentaire :






SeedingUp | Digital Content Marketing





Paperblog





Impression en ligne - www.lesgrandesimprimeries.com
Blog Imprimerie online
Emploi Bretagne
Hatstore
Drop Shipping
kiné de garde dans le département Côtes d'armor

Badge Lecteur professionnel