Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Cancer du côlon. 21 praticiens bretons participent à la journée nationale de dépistage



Meurtrier, tabou et encore méconnu, le cancer du côlon cause pourtant de très nombreux décès : 17 000 en France tous les ans. Cette maladie représente la deuxième cause de décès par cancer. Elle touche plus fortement les populations au-delà de 50 ans. 
Le 24 mars, une journée de dépistage et d'information est organisée en France. Et en Bretagne, des consultations gratuites sont proposées par les médecins Gastro-entérologues. 

« Un test tous les deux ans après 50 ans »

Même si le taux de mortalité du cancer colorectal a baissé de 21% en 20 ans grâce, notamment, à une meilleure prise en charge thérapeutique, il est essentiel de poursuivre les efforts en matière de dépistage et de détection de la maladie : près de la moitié des complications liées à ces types de cancer peuvent être évitées avec un dépistage précoce et une modification profonde des comportements des populations à risque (plus de 50 ans). 
Il faut savoir que dans 90% des cas, grâce à sa prévention et à son dépistage, le cancer du côlon peut être évité et que lorsqu'il est dépisté, de petite taille, ses chances de guérison augmentent considérablement passant de 20 à 90 %. Chaque année, plus de 42 000 nouveaux cas sont déclarés dans notre pays. 
Les médecins Gastro-entérologues rappellent qu'il « faut faire un test de dépistage tous les deux ans après 50 ans ou consulter un spécialiste s'il existe des symptômes intestinaux ou des facteurs de risques afin de faire une coloscopie pour ne pas passer au travers ». 

Pratique.
Journée de dépisage du cancer du côlon, le mardi 24 mars 2015. 
Les inscriptions se font au préalable auprès des 21 praticiens participants en Bretagne dont la liste est à consulter sur www.prevention-cancer-du-colon.fr

Lundi 9 Mars 2015




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 80

Recherche









Meteo B