Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Traumatisés crâniens. Des avancées dans l’accompagnement



Traumatisés crâniens. Des avancées dans l’accompagnement
L’association de familles de traumatisés crâniens (AFTC 22) a tenu son assemblée générale, samedi 20 juin 2009, dans les locaux de la maison de quartier de la Ville-Bastard à Saint-Brieuc. Inlassablement depuis seize années, la structure regroupant une soixantaine de familles poursuit ses missions consistant à rompre l’isolement, tout en informant et sensibilisant l’opinion publique.

4 postes supplémentaires à Ker Dihun

Le traumatisme crânien grave provoque des lésions cérébrales qui entraînent des séquelles plus ou moins nombreuses, sévères et durables. En Bretagne, on en dénombre trois par semaine… Plus de 75% de ces personnes restent plus ou moins dépendantes de leur famille. L’AFTC 22 note des avancées dans le domaine de l’accompagnement notamment au centre de Ker Dihun de Saint-Brieuc qui a bénéficié de quatre postes supplémentaires afin d’accroître la qualité de soins auprès des résidents.

Vers une reconnaissance juridique ?

Des projets élaborés avec l’agence hospitalière de Bretagne et l’hôpital de Lamballe sont en cours. Concernant les personnes handicapées traumatisés crâniens, sept places supplémentaires sont attendues. Au niveau de l’accompagnement des personnes en coma prolongé, six lits sont prévus à Lamballe et pour l’accueil des personnes handicapées vieillissantes, un foyer d’aide médicalisée devrait être créé à Quintin. L’attente est forte au sujet de la reconnaissance médicale et juridique des personnes ayant subi un traumatisme crânien dit « léger ». A ce propos, l’AFTC 22 souhaite qu’une action nationale soit menée par les instances supérieures auprès des autorités compétentes.

Pratique. AFTC 22. Mail, aftc.cotesdarmor@traumacranien.org
Site web, www.traumacranien.org

Lundi 22 Juin 2009




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 76

Recherche









Meteo B