Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Solitaire du Figaro. Et de deux pour Roscoff !



Le jeune port de plaisance de Roscoff accueille pour la deuxième fois consécutive, La Solitaire du Figaro Eric-Bompard Cachemire.
A l’occasion de cette étape, la rive se transforme en un véritable village d’animation pour l’arrivée des 38 skippers venus de Plymouth. 

Des animations jusqu'au 22 juin
 
Pour cette 45ème édition, le village organise tous les jours et jusqu’à dimanche des évènements pour le plaisir du grand public, mais aussi pour réserver le meilleur des accueils aux participants de la course.  
Alors que l’on soit petit ou grand, vous vous laisserez certainement tenter par une ballade au cœur de la flotte, des jeux, des cadeaux à gagner, des dégustations avec invité et des fins de journée en musique…
Et ce n’est pas tout puisque le Port n’est pas le seul en fête ! Le centre historique de la ville proposera également un grand nombre d’animations. 
Il ne vous reste plus que 6 jours pour vous y rendre. Sans oublier la possibilité de rencontrer les skippers, avant le grand départ dimanche de la troisième étape, vers les Sables d’Olonne. 
Par ailleurs, sachez que l’inauguration officielle du Port de Roscoff se fera en présence du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, le 28 juin prochain.

programme_animations_solitaire_figaro___roscoff.pdf Programme animations Solitaire Figaro - Roscoff.pdf  (3.62 Mo)


Parmi les animations proposées au village de la course, la Région Bretagne vous invite à découvrir l'exposition « Mer en vue » (en image). Vous pourrez ainsi tester de façon ludique vos connaissances maritimes ! 
 
En audio.
Jean-Paul Chapalain, président de la CCI de Morlaix & Philippe Gomès, responsable événementiel au sein de la région Bretagne.
 
Pratique.
Pour suivre la course, www.lasolitaire.com

 

audio_jean_paul_chapalain_1.mp3 AUDIO Jean-Paul Chapalain.mp3  (1.14 Mo)


audio_philippe_gomes.mp3 AUDIO Philippe Gomès.mp3  (552.65 Ko)




Dans le sillage des champions.
Par Pauline K.
 
Une formation unique, c’est ce que propose la Région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne. Tous deux associés pour créer «La Filière d’excellence de course au large.»
 
Mais kézako exactement ? 
Une formation en trois étapes pour représenter au mieux un large panel de la voile de haut niveau. C’est-à-dire, trois marins, trois bateaux, dont deux en solitaire et une en équipe. Une organisation pensée pour permettre aux jeunes prodigues bretons de devenir les futurs talents des océans en leur offrant du temps et surtout les moyens de progresser. 
Grâce à cet apprentissage les jeunes peuvent ainsi se garantir une certaine visibilité et principalement se confronter tout au long de l’année sur tous les plans d’eau en France, mais aussi à l’étranger. 
 
Comment ça fonctionne ? 
On l’a dit, la filière est constituée de trois niveaux et tous ont pour mots d’ordre : détecter, accompagner et soutenir. 
Le premier d’entre eux, s’intitule Espoir. Ici, on offre la chance à un jeune régatier jugé capable d’atteindre des sommets, d’avoir à sa disposition les moyens de progresser et de cultiver ainsi son talent. 
La deuxième étape, le projet Performance est lui destiné à un marin confirmé. Un skipper ayant déjà fait ses preuves sur le circuit Figaro Bénéteau et capable de s’exprimer au plus haut niveau
La dernière étape ne se fait plus en solitaire, mais en équipe. Le projet Élite permet de renouveler le vivier des équipiers.
 
Et alors qui l’on peut suivre ? 
Les jeunes ambassadeurs Breton de la Filière d’excellence de course au large ont déjà des résultats des plus prometteurs. On pense notamment à Yann Eliès ancien de la Filière. Mais surtout cette année à Sébastien Simon et Corentin Horeau, les skippers Espoir et Performance, qui pourraient être bien placé et faire de belles performances. 
 
Pratique.
Sur le web, www.bretagnecmb-voile.fr
 

Mardi 17 Juin 2014




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 16

Recherche









Meteo B