Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Plufur. Une ferme équestre engagée sur son territoire



© Maiwenn Inizan
© Maiwenn Inizan
La Ferme équestre de Kerbiriou a ouvert ses portes depuis le début de l'été, sur la commune de Plufur (22), dans le Trégor. Particularité : être un lieu de pratique de l'équitation ouvert au plus grand nombre, tout en s'inscrivant comme un acteur du territoire engagé en milieu rural. Rencontre avec Perrine Lirzin, créatrice de l'exploitation.

Kerbiriou, c'est le nom de la ferme équestre récemment créée par Perrine Lirzin, au lieu-dit du même nom, sur la commune de Plufur (22), petit bourg de 560 habitants niché dans le Trégor. Perrine a vécu son enfance ici. « Je suis la sixième génération à habiter là », explique-t-elle. Très attachée à son territoire, et passionnée de chevaux, elle a choisi de reprendre la ferme de ses parents, pour transformer l'élevage laitier en ferme équestre. « C'est un projet longuement mûri et réfléchi » affirme Perrine. Après des études en économie sociale et solidaire, elle a l'occasion de travailler au MRJC, une association d'éducation populaire, dans laquelle elle accompagne des jeunes qui souhaitent créer une activité en milieu rural. « Cela m'a donné des idées », glisse Perrine.
 
Monnaie locale, éco-construction et découverte de l'environnement
 
Après la création de l'entreprise agricole début avril, c'est depuis mi-juillet que les activités de la ferme sont lancées. Actuellement, huit chevaux et quatre poneys y sont établis, le tout sur les 22 hectares de l'exploitation, avec notamment un bâtiment en éco-construction et auto-construction. « Ils sont en pâture, nourris au foin de la ferme ou avec des céréales issues de producteurs du secteur », détaille Perrine, qui souhaite assurer aussi un accueil « le plus divers possible » en terme de public. « Des groupes, des colonies de vacances, mais aussi des personnes en situation de handicap, des jeunes en difficulté sociale.. », évoque Perrine, qui accepte également la future monnaie locale du Pays de Morlaix !
Mais parmi les activités que propose la jeune femme, l'équitation n'est pas une fin en soi. C'est aussi un moyen de découvrir l'environnement alentour. « Nous avons la chance d'être sur un secteur riche en patrimoine environnemental et culturel, alors autant en profiter pour découvrir par exemple la biodiversité, les milieux naturels. Cela permet également une autre relation avec l'animal, créatrice de davantage de liens », déclare Perrine, qui entend ainsi être véritablement une « actrice de son territoire ».

Un article réalisé par Marie-Emmanuelle Grignon pour notre partenaire Eco-Bretons, www.eco-bretons.info
 

Vendredi 26 Septembre 2014





1.Posté par aec le 27/09/2014 03:42
LUTTE NATIONALE ET EUROPEENE CONTRE L'HIPPOPHAGIE.
NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !
Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE
Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.
Faites passer le message à vos amis.
Amitiés.
AEC.

>


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 26

Recherche









Meteo B