Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Octopousse. Le poulpe solidaire !



" Octopousse, le crowdfunding engagé, solidaire et artistique " © Octopousse
" Octopousse, le crowdfunding engagé, solidaire et artistique " © Octopousse
Le crowdfunding, comprenez « financement par la foule » permet à des porteurs de projets de donner naissance à leurs idées.
Née en 2011, la plateforme Octopousse a déjà permis de faire accoucher 69 projets. Interview de Marie-Laure Colas, présidente.


A 25 ans, Marie-Laure Colas gère Octopousse, une plateforme de crowdfunding. Une idée née d'un séjour d'un an en Nouvelle Zélande où elle avait un projet similaire, visant à aider des personnes dans l'acquisition de compétences pour réaliser leurs projets.
 
Comment définissez-vous le principe du crowdfunding ?
Ce mode de financement permet à tout un chacun de participer à l'élaboration de projets. Je prends souvent un exemple concret afin d'illustrer les activités d'Octopousse : pour faire une soirée avec 25 personnes, ça demande un peu d'argent. Il est alors fréquent de demander une participation aux invités afin que la soirée puisse exister ! Et bien le crowdfunding, c'est exactement le meme principe, à plus grande échelle. 
 
Le profil le plus fréquent des porteurs de projet ?
La tranche d'age des 18-34 ans (environ 70 %) est la plus représentée. Le crowdfunding est vraiment bénéfique pour les jeunes, cela permet en effet de créer et de lancer pas mal de travail.
 
Quel type de structure juridique est la plus concernée par le crowdfunding ?
Clairement, le milieu associatif. Ça va du particulier qui veut lancer une association aux associations reconnues d'intérêt général.
 
Concrètement, comment fonctionne le site ?
Les porteurs de projets exposent leur idée et définissent un objectif financier à atteindre. Le délai est de 60 jours (modifiable jusqu'à 90 si tous les fonds n'ont pas été récoltés). Un délai rapide ? Oui et non. On remarque que les internautes sont plus réactifs quand l'échéance arrive. S'il reste pas mal de temps avant la clôture de l'appel aux dons, ils vont avoir plus tendance à attendre. Si l'objectif est atteint dans le temps imparti, les internautes qui ont contribué au financement du projet sont débités. Dans le cas contraire, ils conservent leur argent. 
 
Y'a-t-il un profil type d'internaute ?
Nous sommes un outil de collecte de fonds, on ne récolte pas d'informations sur les internautes lors de l'inscription sur le site. Je pense que beaucoup de profils sont concernés. On accepte notamment les chèques, les personnes un peu plus agées ne maitrisant pas forcément les paiements en ligne peuvent ainsi participer. 
 
Les porteurs de projets proposent des cadeaux aux internautes participants. Parfois, ce n'est qu'une simple affiche, lorsqu'il s'agit d'un évènement organisé. C'est là qu'on constate que les contributeurs ne sont pas intéressés par les lots, mais bien par la dimension solidaire du crowdfunding.
 
Quel type de projet attire le plus les internautes ?
Là encore il n'y a pas de projet type. En ce moment, ce qui marche très bien, c'est l'idée de la SCU « Des Pommes et des Hommes » de « créer une foret comestible et conservatoire de pommiers du Kazakhstan ». (ndlr : le projet est aujourd'hui à 97 % de ses financements. L'objectif financier est de 5000 euros). Les idées originales sont bien sur plus prisées.
 
Le mois de novembre est consacré à l'Économie Sociale et Solidaire (ESS). Selon vous, le crowdfunding s'inscrit-il dans les valeurs de l'ESS ?
Certaines plateformes de crowdfunding ne font pas vraiment partie de l'Économie Sociale et Solidaire et sont plus orientées vers le business. Je pense notamment aux grosses plateformes visant à financer des artistes, afin que ceux-ci puissent être visibles sur le plan national. Octopousse n'est certes pas une Scop mais je pense que notre société possède les valeurs de l'ESS. Les projets financés par la plateforme sont de 50 à 70 % bretons. Il y a clairement une solidarité plus présente sur ce territoire. La Bretagne est classée 3ème région de France au niveau de la générosité, ce n'est pas pour rien ! On a observé une dynamique super au lancement de la plateforme. Une dynamique qui va tendre à se développer davantage au fil des mois qui arrivent.
 
Les bras du poulpe n'ont pas fini de faire des heureux !


Pratique.
Site web, www.octopousse.com
 

Un article réalisé par Manon Pengam pour notre partenaire Bretagne Durable, www.bretagne-durable.info

Lundi 5 Novembre 2012




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 27

Recherche









Meteo B




SeedingUp | Digital Content Marketing





Paperblog





Impression en ligne - www.lesgrandesimprimeries.com
Blog Imprimerie online
Emploi Bretagne
Hatstore
Drop Shipping
Assurances à Rennes