Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Morbihan. Le compteur des rues créé la première matériauthèque bretonne



À Ploërmel, il y avait déjà une recyclerie, il y aura désormais une matériauthèque. Le principe est le même mais avec des matériaux de construction. Et c’est le comptoir des rues qui est derrière tout ça !
D’ici un mois, les habitants de la région de Ploërmel (56) pourront se rendre dans une matériauthèque. Le principe est le même que celui d’une recyclerie mais avec des matériaux de construction et de bricolage. « Nous sommes partis du constat que les travaux peuvent coûter cher et qu’il y a avait plein de choses à récupérer sur les chantiers ou auprès d’entreprises, de magasins ou de particuliers », explique Bernard Boissel, responsable de la recyclerie Le comptoir des rues et de la prochaine matériauthèque.
La matériauthèque et la recyclerie travailleront ensemble. Des discussions sont en cours avec les deux déchetteries qui récoltent des objets pour la recyclerie afin d’installer une deuxième benne pour la matériauthèque. « Nous voulons transposer ce qu’on a fait à la recyclerie et donner les moyens à ceux qui ont un faible revenu d’acheter pas cher, vraiment pas cher », se réjouit déjà Bernard Boissel.

Un atelier participatif

La matériauthèque a déjà trouvé un local de 400 m² et l’équipe commence à constituer un stock : « On lance un appel pour récupérer les fonds d’ateliers, les invendus, ce qui traîne dans les garages, la marchandise qui allait être jetée et qui peut être réutilisée… ».
En plus du magasin, la matériauthèque proposera un atelier participatif. « On va mettre à disposition du matériel et des outils pour que tout le monde puisse venir faire du petit bricolage », détaille Bernard Boissel.

Comme la recyclerie, la matériauthèque est également un chantier d’insertion qui emploiera des « personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières » pour la récupération des matériaux, tenir le magasin et prodiguer des conseils à l’atelier.
Les deux structures sont portées par l’Amisep, une association d’insertion sociale et professionnelle morbihannaise qui compte près de 600 salariés et compte de nombreuses activités comme l’hébergement des sans-abris, l’accueil des migrants, le maraîchage bio, des Esat…

Ce projet de matériauthèque est l’une des premières de ce genre en Bretagne. D’autres sont en cours d’élaboration, à Rennes par exemple. À Nantes, une recyclerie de matériaux est ouverte depuis plus d’un an et demi. « C’est totalement expérimental et on sait pas trop où on va mais il y a plein de choses à faire autour de ce thème », s’enthousiasme Bernard Boissel.
On espère que ce genre d’initiative va en effet fleurir sur le territoire breton !

Pour aller plus loin
www.comptoirdesrues.fr

Un article réalisé par Guewen Sausseau pour notre partenaire Eco-Bretons, www.eco-bretons.info
 

Jeudi 9 Février 2017




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 25

Recherche


Musée de Morlaix. 60 portraits de femmes qui... par NordBretagneTV








Meteo B