Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Les écoutilles. Chut ! La mémoire briochine se réveille...



Les écoutilles. Chut ! La mémoire briochine se réveille...
Trois jours. Il n'en fallait pas moins pour mettre à l'honneur le patrimoine oral.
Orchestrée par les Bistrots de l'histoire, la première édition du festival régional des Ecoutilles a mêlé, du 15 au 17 octobre 2010, débats, expositions, concerts... dans le pays de Saint-Brieuc.

Et il était impératif d'ouvrir grand les yeux, et surtout les oreilles !




Les écoutilles. Chut ! La mémoire briochine se réveille...
Des écoutilles fixes

Entre le port du Légué et le centre ville briochin, le visiteur-auditeur n'avait que l'embarras du choix. Avec les diverses écoutilles fixes, il était invité à pousser la porte d'endroits insolites afin d'y entendre des fragments de vie. De l'ancienne école, au grenier de l'atelier du potier, en passant par l'ancienne discothèque le Quai n°1, chaque lieu disposait d'une ambiance particulière.
Sur le « Scotch Queen », bateau amarré au port du Légué, les sons du Cross Corsen résonnaient dans la cabine de pilotage. « C'est vraiment génial d'accueillir les gens sur mon bateau » lâche, avec enthousiasme, Tony. A quelques encablures de là, les anciennes caves à vins de Suzanne et leurs cuves en béton armé (en photo) suscitent la curiosité. Au détour d'une conversation, la propriétaire ne cache pas son rêve d'y faire un jour, un concert...

Les écoutilles. Chut ! La mémoire briochine se réveille...
Les souvenirs du Légué

L'association les Bistrots de vie en pays briochin s'était fixée pour mission de restituer tout un pan de ses archives de manière festive, le tout enrichi de nouveaux thèmes. Au final, le pari initial semble être remporté. Les écoutilles-débats ont pu permettre de confronter les points de vue de chacun sur des thèmes allant de l'histoire maritime du Pays de Saint-Brieuc à l'évolution du paysage rural. Sur le plan festif, le public a eu l'occasion de savourer de délicieux moments : danse, musique, fanfare, fest-noz....

Et en parcourant le port à pieds, il fallait être attentif aux nombreuses affichettes collées un peu partout. Des « petits papiers » où les habitants livraient leur premier souvenir au Légué. Parfois réels, tantôt loufoques comme cet homme qui affirme avoir vu une baleine dans l'écluse, ces souvenirs permettent de constituer une mémoire, dont nous sommes tous les bâtisseurs...



En image : Tout au long de la journée de samedi, la fanfare Distribilh de Pleudaniel s'est déplacée sur les différents lieux du festival au Légué.

Dimanche 17 Octobre 2010





1.Posté par Skida le 21/10/2010 16:50
Le groupe Cargo a mis une ambiance du tonnerre samedi soir au café du port et a du faire face à plusieurs rappel pour contenter le public qui ne voulait plus quitter le bar surpeuplé.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 53

Recherche









Meteo B