Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Le label biobreizh fête ses dix ans !



La table-ronde a permis de réunir des intervenants de différents horizons, tous acteurs de la filière agricole biologique © BD
La table-ronde a permis de réunir des intervenants de différents horizons, tous acteurs de la filière agricole biologique © BD
Bon anniversaire BioBreizh ! Cette année, le label breton « plus bio que bio » fête ses 10 ans d'existence. La démarche a été engagée par l'Association des Producteurs de Fruits et Légumes Biologiques de Bretagne (APFLB), avec pour devise de « préserver leur autonomie et rester crédibles et transparents vis à vis des consommateurs ».
Pour fêter l'événement, une table ronde avec l’ensemble des partenaires de Biobreizh, a été organisée à Saint-Martin-des-Champs (29), avec la participation de nombreux producteurs, d’associations et d’élus locaux.
A retrouver sur le site de Bretagne durable : interviews vidéo réalisées avec l'ensemble des intervenants lors de la table-ronde, ainsi que l'intégralité des propos du débat en version audio. 


« Nous estimions que le cahier des charges européen Agriculture biologique n'allait pas assez loin. Nous avons donc décidé de mettre en place notre propre démarche », raconte René Léa, agriculteur bio à Plouescat (29), en évoquant la naissance de BioBreizh, en tant qu’administrateur de cette structure régionale qui regroupe près de 70 adhérents, lors de la table-ronde organisée la semaine dernière à Saint Martin-des-Champs (29).
Un véritable cahier des charges opérationnel dans la production bretonne de fruits et légumes biologique, né en 2002, et qui vient de fêter ses 10 ans. Indissociable du label AB et complémentaire à celui-ci, BioBreizh est un cahier des charges contrôlé par Ecocert. « Son attribution aux producteurs est validée par un comité, constitué d'associations telle qu’Eau et Rivières de Bretagne, de représentants du réseau Biocoop et de citoyens », rappelle René Léa.

« L'humain, la terre, l'exigence et la transparence »
 
Le cahier des charges va plus loin que la labellisation en « agriculture biologique ». Les producteurs de l'Association des Producteurs de Fruits et Légumes Biologiques de Bretagne (APFLBB) qui souhaitent être labellisés doivent appliquer certaines règles.
« Le développement des semences fermières, la vigilance face aux biotechnologies, la totalité de la production de la ferme en agriculture biologique, le refus du chauffage des serres, le respect des saisons, sont des éléments essentiels de la démarche », précise Philippe Creignou, président de l'APFLB. Ainsi, chaque ferme doit produire au moins 10 % de ses plants ou de ses graines elle-même. Comment ? Grâce au collectif de producteurs qui peut l’aider à se fournir en semence fermière, en collaboration avec l’association Kaol Kozh, dont René Léa est également le président. 
De même, l'usage du cuivre doit être limité dans les champs, l'implantation des haies et talus doit être une priorité, et l'utilisation des fumiers ou lisiers issus des élevages industriels est proscrit. « Nos maîtres-mot sont l'exigence, la transparence, l'humain et la terre », résume Philippe Creignou. En 2011, ce sont ainsi 8100 tonnes de fruits et légumes commercialisés sous la marque BioBreizh qui ont été vendus, en grande et moyenne surface, en Biocoop et également en « paniers bio » grâce aux Amap et autre groupes de consommateurs !

Quel avenir pour BioBreizh ?
Après 10 ans d'existence se pose désormais légitimement la question de l'avenir de BioBreizh, qui connait un certain succès. Une soixantaine de producteurs font désormais partie de l'aventure. 
Les productions répondant au cahier des charges sont également désormais vendues dans d'autres pays européens, comme par exemple l'Allemagne et l'Angleterre, où près de 34 % de la production est écoulée. « Nous pouvons être assez fiers ce que nous avons réalisé, même si il reste encore du travail à accomplir », a commenté Philippe Creignou, président de l'APFLBB. Si le succès semble de mise, l'APFLBB « aura à coeur de faire en sorte que le label BioBreizh ne soit pas dilué dans d'autres démarches qui commencent à se créer »

Un article réalisé par Anne Guédo pour notre partenaire Bretagne Durable, www.bretagne-durable.info


Vendredi 18 Mai 2012




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 16

Recherche









Meteo B