Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Infections nosocomiales. « Les industriels vont réinvestir dans le développement d'anti-infectieux »



Infections nosocomiales. « Les industriels vont réinvestir dans le développement d'anti-infectieux »
Problème majeur de santé publique, les infections nosocomiales seraient la cause directe de 4000 décès, chaque année, en France.
Brice Felden (en photo) est professeur à l'université de Rennes 1. Et il abordera le développement des nouveaux traitements au cours d'une conférence à Morlaix.
 
Les infections nosocomiales sont contractées dans un établissement de soins. Elles se développent en l'espace de 48 heures, après l'admission. Si des antibiotiques existent et sauvent des milliers de vies depuis plus d'un demi-siècle, ils sont aujourd'hui de moins en moins efficaces.
« Dans le milieu hospitalier, les bacteries deviennent naturellement plus résistantes » explique Brice Felden.

Les infections nosocomiales touchent, chaque année, entre 700.000 et un million de personnes en France.
Les infections nosocomiales touchent, chaque année, entre 700.000 et un million de personnes en France.
Regain d'intérêt des industriels
 

« Les industriels vont réinvestir massivement de l'argent dans le développement d'anti-infectieux » assure ce professeur de biochimie et de biologie moléculaire.
Ce regain d'intérêt est toutefois purement mercantile. « Les pays émergents sont capables maintenant de se payer des antibiotiques... ».
 
 
En audio.
Brice Felden, professeur à l'université de Rennes 1.
 
Pratique.
Conférence « Infections nosocomiales, vers de nouveaux traitements ». Vendredi 27 janvier, à partir de 20h, à l'amphithéâtre de la CCI de Morlaix. Entrée gratuite.
Site web, www.espace-sciences.org

audio_brice_felden.mp3 AUDIO Brice Felden.mp3  (3.4 Mo)



Mercredi 25 Janvier 2012




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 76

Recherche









Meteo B