Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Finistère. L’Association Française des Sclérosés En Plaques recherche des bénévoles



L’AFSEP (Association Française des Sclérosés en Plaques) recherche actuellement de nouveaux bénévoles dans le département du Finistère.
Ils auront pour mission de faire connaître l’association et la maladie en menant régulièrement des actions au plan local, par le biais de rencontres amicales, de réunions d’information, de groupes de paroles ou de manifestations de collectes de fonds.

Il est nécessaire d’avoir le sens de l’écoute pour soutenir les personnes atteintes de sclérose en plaques, les informer et les orienter dans leurs démarches administratives.
Afin de mener à bien leurs missions, les futurs bénévoles bénéficieront d'une formation.

Pour rejoindre l'association, vous pouvez contacter le 05 34 55 77 00 ou envoyer un mail > service.delegation@afsep.fr


LA SEP, QU’EST-CE QUE C’EST ?
Saviez-vous que la sclérose en plaques est la 1ère cause de handicap de l’adulte jeune, après les accidents de la route ? Maladie inflammatoire chronique du système nerveux central, la sclérose en plaques (dite SEP) touche plus de 100 000 personnes en France. Dans 80% des cas, elle se manifeste entre 20 et 40 ans. La maladie évolue par poussées successives plus ou moins rapprochées, pouvant laisser des séquelles qui s’additionnent au fil des années. Un développement lent et continu est également possible, entraînant un handicap progressif.

La SEP est caractérisée par une destruction de la gaine de myéline protégeant les fibres nerveuses (axones) et permettant la conduction rapide de l’influx nerveux. Les axones eux-mêmes peuvent être endommagés. Les lésions siègent au niveau du cerveau ou de la moelle épinière. Les anomalies de conduction de l’influx nerveux entraînent les différents signes de la maladie. 

Les localisations des lésions étant multiples et variables selon les individus, les symptômes évoluent d’un malade à l’autre. Ils peuvent être moteurs (paralysie transitoire ou définitive d’un membre) ; sensitifs (fourmillements, impression anormale a toucher...) ; visuels (vision double, baisse brutale de l’acuité visuelle d’un œil...) ; urinaires… Tous les patients souffrent de fatigabilité extrême.

Si aujourd’hui, on peut retarder l’apparition des poussées, on ne sait toujours pas guérir la sclérose en plaques. L’évolution de la maladie étant imprévisible, la personne atteinte vit quotidiennement avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête, ne sachant jamais de quoi seront faits les lendemains.

Jeudi 10 Novembre 2016




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 75

Recherche


Saint-Michel-en-Grève. Ils ont lancé un espace... par NordBretagneTV








Meteo B