Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

Artichaut. Le cardinal, nouveau venu dans la gamme de Prince de Bretagne



(Crédit. Prince de Bretagne).
(Crédit. Prince de Bretagne).
Avec l'arrivée des beaux jours, l'artichaut fait son grand retour. Cru ou cuit, il déploie un éventail de possibilités culinaires et de qualités gustatives, sans oublier son fort intérêt nutritionnel. Et il représente bien la région car 80% de la production française est bretonne ! 
Aujourd’hui, Prince de Bretagne* propose une gamme composée de quatre variétés d'artichauts, tous cultivés sur les côtes du nord de la Bretagne. Et tous récoltés manuellement de mai à novembre : le Camus de Bretagne, le Castel de Bretagne, le Petit Violet et enfin, depuis cette année, le Cardinal... 

En audio.
Joseph Rousseau, président du Cérafel et de Prince de Bretagne.

audio_joseph_rousseau.mp3 AUDIO Joseph Rousseau.mp3  (3.97 Mo)



Pratique.
Sur le web, www.princedebretagne.com

*A propos de Prince de Bretagne
Situé en Bretagne Nord, Prince de Bretagne, qui exporte dans plus de 30 pays, est la marque collective des producteurs bretons et le porte-drapeau d’une filière : recherche, production, commercialisation, expédition, marketing, communication et école de formation fruits et légumes. 
Prince de Bretagne est une marque leader dans le monde des fruits et légumes frais, avec une gamme de près de 107 espèces et 2270 producteurs. 


Les quatre variétés d'artichauts :
- Le Camus de Bretagne : le traditionnel
Tête ronde et ferme, capitules charnus, bractées serrées, fond tendre et fondant : il plaît beaucoup aux familles qui le dégustent tout entier, accompagné d’une vinaigrette.
- Le Castel de Bretagne : à farcir
Il se reconnaît à sa tête en pointe et à ses feuilles plus écartées que celles de son cousin le Camus. Son vert vif cache un fond charnu que les gourmets prennent grand plaisir à farcir.
- Le Petit Violet : à croquer tout cru
Est-il utile de préciser que le Petit Violet est petit et… violet ? Si cette description ne suffit pas à le reconnaître, sachez qu’il se caractérise par son absence de foin et qu’il est très apprécié dans les plats d’été.
- Le Cardinal : le nouveau venu
Belle robe violette et fond généreux. Il révèle des notes plus douces et sucrées que ses cousins.

Sa cuisson : un jeu d’enfant !
• Pour les Petits Violets : comptez 10 mn dans l’eau bouillante.
• Pour les artichauts Camus, Castel et Cardinal : au préalable, cassez les tiges à la main pour éliminer les parties filandreuses puis plongez les 35 mn dans l’eau bouillante ou 20 mn à la vapeur dans un autocuiseur.
• Pour les plus pressés, le four à micro-ondes : placez-le dans le fond d’une assiette avec un peu d’eau, comptez 8 à 10 mn pour le Camus et le Castel, 5 à 6 mn pour le petit violet.

Petites astuces de grand-mère…
• Ajouter le jus d’un demi-citron permet d’éliminer tout risque de désordres gastriques, auxquels près d’un tiers de la population est sensible !
• L’artichaut peut se congeler. Dans ce cas, il faut d’abord le blanchir dans une eau légèrement citronnée. Il conservera ainsi sa belle couleur verte.
• Il est préférable de conserver l’artichaut cru (comme un bouquet, la tige trempée dans un verre d’eau).
• Une fois qu’il est cuit, mieux vaut le consommer dans les 24 heures.
 

Mercredi 27 Mai 2015




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 74

Recherche


Voitures électriques. 220 bornes seront... par NordBretagneTV








Meteo B