Nordbretagne.fr
- Le Nord Bretagne -
NordBretagne.fr

A Lannion, la p'tite boutique voit les choses en grand



Les salariés dans la boutique. (De g. à d., Y. Briand, D. Kerharou, JG Traon, A. Garabello et O. Hillion) © GS_BD
Les salariés dans la boutique. (De g. à d., Y. Briand, D. Kerharou, JG Traon, A. Garabello et O. Hillion) © GS_BD
Installée près d'un quartier populaire de Lannion, « La p'tite boutique » propose de nombreux objets d'occasion.
En plus de son rôle de recyclerie, l'association Amisep-Kerlann, qui gère le lieu, emploie des personnes en réinsertion professionnelle. Une soixantaine depuis 2006. 


« Rien ne se perd ! » La première partie de la maxime de Lavoisier pourrait être le slogan de « La p'tite boutique ». « Donner au lieu de jeter » lui a été préférée. Ce magasin un peu particulier vend (presque) de tout. Des meubles aux bibelots (beaucoup de bibelots), en passant par l'électroménager et les livres, tout ce que l'on y peut trouver a été donné par des entreprises ou des particuliers. Seul les vêtements ne trouvent pas leur place à « La p'tite boutique ».
L'Amisep (association morbihannaise d'insertion sociale et professionnelle) – Kerlann gère le lieu. Cette antenne lannionnaise (22) d'une association d'insertion morbihannaise a ouvert ses portes fin 2006. « La p'tite boutique » permet à ceux qui le souhaitent d'acquérir des biens à bas prix. « Parmi nos clients, nous avons, évidemment, des personnes qui n'ont pas les moyens d'acheter des objets neufs mais aussi des chineurs », souligne Annie Garabello, responsable de « La p'tite boutique ».
 
« Local de réemploi »
 
Pour que la boutique soit toujours pleine, les salariés de l'association se déplacent chez les gens qui souhaitent se débarrasser d'objets encombrants. Il est également possible de déposer ses biens de consommation directement à la boutique pour leur donner une seconde vie. Enfin, des « locaux de réemploi » ont été installés dans les déchetteries du territoire. Les objets qui fonctionnent encore ou réparables y sont stockés puis récupérés par les salariés de l'Amisep.
C'est aussi l'occasion d'informer les citoyens grâce à des panneaux explicatifs. « Il existe 6 points relais dans les déchetteries, explique Yvon Briand, directeur de l'Amisep-Kerlann. Nous y récupérons vingt tonnes d'objets divers par an. Un quart de notre activité. »
 
Une dimension sociale
 
Les salariés de « La p'tite boutique » sont en réinsertion professionnelle. Tous sont bénéficiaires du RSA. « Ils restent en général 14 mois chez nous, détaille Annie Garabello. Ils travaillent à la boutique, suivent des formations, font des stages... » Depuis l'ouverture de la boutique, une soixantaine de salariés en réinsertion sont passés par là. A la sortie, plus d'un sur trois trouve un emploi et un autre tiers suit une formation.
Autre dimension sociale de l'activité, « La p'tite boutique » permet aux bénéficiaires du fond solidarité logement de se meubler à bas coût. « Pour ces personnes, nous pratiquons un prix solidaire. Chez nous, ils peuvent meubler leur logement pour 300 euros », explique encore Annie Garabello.
Grâce à ces différentes facettes, l'Amisep - Kerlann met en place une action qui allie démarche environnementale et action sociale. Une « p'tite boutique » qui voit grand !


Plus d'infos
www.amisep.asso.fr
 
Un article réalisé par Guewen Sausseau pour notre partenaire Bretagne Durable, www.bretagne-durable.info
 

Jeudi 19 Avril 2012




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :




1 2 3 4 5 » ... 16

Recherche









Meteo B